Le miel d’ Hymette

κατάλογος

Loin de la ville et de son brouhaha, c’est sur le Mont Hymette que nous allons découvrir des monuments byzantins, parmi lesquels le très ancien monastère de Kaisariani (son nom dérive du nom titulus Caesar, qui veut dire empereur).

Construit sur l’ emplacement d’ un ancien temple, dédié à la déesse de la beauté Aphrodite, la splendeur de ce paysage magnifique a été immortalisé par Ovide dans Ars Amandi et il est reconnu actuellement comme un des plus beau jardins historiques de l’Europe. l’ensemble de l’édifice se cache dans un petit vallon planté de cyprès, de pins et d’arbres fruitiers. Jadis, les pèlerins y affluaient dans l’espoir de guérir leur stérilité. On peut encore voir la fontaine d’ où jaillissait la source ancienne.

Après la visite de la chapelle, un peu de détente s’impose autour du foyer (Estia) du réfectoire post-byzantin (16ème s.), pour parler de régime alimentaire byzantin, basé sur le miel produit par les moines. Puis, nous partirons pour une petite promenade dans l’oliveraie historique, recrée a partir de gravures datant du 15eme siècle. Nous gouterons au miel très renomme d’hymette puis nous découvrirons l’ ancien emplacement du couvent, des ruines paléochrétiennes et des vestiges d’ une église franque, construite par les Francs après l’ occupation de l’ empire par ces derniers en 1204.

Chryssa Kontogeorgopoulou, guide-conférencière et archéologue


« | »