Ioannina, Epirus

ioannina1

Ioannina : un voyage dans le temps.

Situation géographique :

  • Ioannina est la capitale de la région de l’Épire et une des plus grandes villes de la Grèce avec presque 112 000 habitants, deux grands hôpitaux, un centre universitaire qui accueille 20 000 étudiants. Ioannina est située dans la partie nord-ouest du continent.
  • A 30 mns environ en voiture se trouve le port de Igoumenitsa qui relie l’ile de Corfou au continent.
  •  Elle est bien desservie par un aéroport (lignes interieures) et par l’autoroute qui relie l’ouest avec le nord et l’est de la Grèce.
  • La ville se déploie autour du lac « Pamvotida ». Ce grand lac majestueux – avec ses eaux calmes et sa petite île – constitue un monument naturel, autour duquel la ville entière vie et respire.

A visiter :

  • tout le centre historique de la ville fortifiée,
  • les magnifiques bâtiments qui sont devenus des musées comme la Maison de Matei Hussein , la mosquée ottomane de Veli Pasha ou Ali Pacha.
  • les grottes de Perama  a 3 kms de la ville.
  • Les villages de montagnes de Zagoria, (rafting)
  • le site archeologique de Dodone
  • le village de Metsovo
  • le parc naturel

Un peu d’histoire :

  • Ioannina a toujours été  un lieu d’échange marchands et même politiques d’une grande importance dans l’ensemble de l’Épire ainsi qu’une ville multiculturelle, dominée par les influences chrétiennes, musulmanes et juives. Cette coexistence d’influences culturelles trouve ces origines dans l’histoire sanglante de cette ville qui a subit au fil des siècles multiples invasions et occupations turques et juives. Bien que chassés de leur ville et dépouillés de leurs biens, les marchands de Ioannina ont toujours poursuivi leurs activités commerciales et artisanales. Beaucoup se sont installées avec leur famille dans d’importants centres de l’Europe comme Venise et Livourne où ils fondèrent leurs propres établissements commerciaux et bancaires.

« | »